« Sortir du coma ? »

Un documentaire de Franck Thoraval et Nathalie Battus • 54 min • 18/02/2016

Avec Jocelyne et Jean-Charles Delboulle, parents de Xavier, Gaël Bouron, fils de Michel, Docteur Edwige Richer et Catherine Chapon de l’Adapt de Château Rauzé à Cénac (33), Ronan et Paul Le Graët, Danielle Fagot, famille de Pascale, Monique Carpentier, épouse de Guy, Corinne Petit, mère d’Antoine.

Extraits de la pièce de Don DeLlilo, Cœur-Saignant-D’Amour
Avec les voix de Bérangère Delobelle, Thomas Laroppe et Siegrid Alnoy

Production : Franck Thoraval
Réalisation : Nathalie Battus
Musique originale : Sylvain Ollivier

Prise de son : Philippe Etienne et Bruno Mourlan
Mixage : Benjamin Vignal

L’équipe

Production
Irène Omélianenko
Réalisation

Guillaume BaldyJulie BeressiAssia KhalidDiphy MarianiJean-Philippe NavarreChristine RobertAnna SzmucFrançois Teste

VISUEL : Fabien Dubessay/MAXPPP – Maxppp

franck thoraval documentariste

Lorsque dans une famille survient l’accident d’un proche qui le plonge dans le coma, c’est d’abord la sidération. Puis commence l’attente d’un signe d’éveil, l’espoir d’un retour à la normale et parfois la probabilité de plus en plus faible pour que l’accidenté ne retrouve jamais son état antérieur.

L’état dit « végétatif », puis pauci-relationnel* au fil des améliorations, est le résultat paradoxal des progrès des techniques de réanimation et de l’impossibilité du corps médical de rendre au patient son état préalable au coma.

On estime que 1500 familles sont concernées en France. Les familles témoignent du bouleversement subi, de la culpabilité et de la tristesse qui s’entremêlent, du quotidien éprouvant chargé de cette absence, de l’exclusion…

Sur les Docks suit à Château Rauzé en Gironde, l’équipe médicale attentive aux signes de présence des patients et fait le pari de la confiance et de l’affect.

Se posent comme dans la pièce de Don De Llilo « Cœur saignant d’amour » deux questions : font-ils encore partie de la communauté des hommes et devons-nous les retenir à tout prix ?

* Pauci : préfixe qui signifie « peu »